L'histoire très ancienne du foie gras

L'histoire très ancienne du foie gras

REPORTAGE - Le foie gras symbolise à lui tout seul la fête. Il trône souvent sur la table des réveillons et fait la fierté des habitants du Gers où il fait partie des traditions.

Dans la famille Pérès, on élève les canards depuis soixante ans. Un savoir-faire familial qui s'affine avec le temps. Selon Georgette Pérès, elle et son mari ont appris ça sur le tas "tandis que les jeunes ont eu des formations".

Toute l'info sur

Le 13h

Si la famille Pérès incarne 60 ans de tradition gersoise, l'histoire du foie gras remonte à l'antiquité. Au commencement étaient les Égyptiens. Il y a 4000 ans, sur les berges d'une île, ils engraissaient leurs premières oies. La pratique a depuis traversé la Méditerranée pour arriver en Gascogne. D'ailleurs, dans le quartier historique de Samatan, le musée du foie gras retrace l'histoire paysanne du Gers.

Dans la commune, le lundi est le jour de marché. Et cette année, faute de marchandises, le prix du foie gras s'envole à une semaine des fêtes de fin d'année. C'est alors la ruée vers l'or. Mais les habitants se souviennent de ces années fastes où la hall regorgeait de canards, de carcasses alignées par milliers et des tonnes de foie gras. La foule était au rendez-vous et il y en avait pour tout le monde. Le Gers a fait du canard et du foie gras un emblème. Un étendard du bien manger et du bon vivre, une certaine idée du bonheur.

Plongez dans l'ambiance féérique des fêtes de fin d'année en écoutant le podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Écoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays.

Sur le même sujet

Lire et commenter