L'île d'Ouessant retrouve ses agriculteurs

L'île d'Ouessant retrouve ses agriculteurs

REPORTAGE - Alors qu'il n'y avait plus d'agriculteurs sur l'île d'Ouessant, ils sont plusieurs à être de retour. Éleveurs ou maraîchers, c'est une renaissance et une reconquête.

L'île d'Ouessant (Finistère) n'avait pas connu de marché depuis plus de 20 ans. Les étals sont de retour. Forcément, habitants et touristes se bousculent. Pour fournir le marché, les commerçants s'activent dès les premières lueurs du jour. Thomas Richaud connaît bien ses vaches. Il a pris le bateau avec elles il y a deux ans dans une folle aventure au bout du monde. Avec sa femme et ses enfants, il a quitté la Drôme et a déplacé toute sa ferme sur ce rocher sauvage. Bien à sa place, l'éleveur est venu combler une partie manquante de la vie sur l'île.

Toute l'info sur

Le 13H

Le soleil se lève et c'est l'heure de la traite pour Charlène Créach. À 26 ans, elle a fait un pari fou : apporter 25 brebis sur l'île d'Ouessant pour en extraire le lait. Sur une autre partie de l'île, Vincent Pichon se lance dans le maraîchage. Thomas Richaud, lui, peut compter sur sa femme Marie. C'est ensemble qu'ils ont relevé un incroyable défi. Les yaourts de la petite famille font déjà fureur sur l'île. Dans les rayons, leurs produits sont en rupture de stock. Même triomphe dans les restaurants. Ici, tous les produits locaux sont à la carte.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.