La bonne idée : le congélateur communal, un système du passé qui a de l'avenir

La bonne idée : le congélateur communal, un système du passé qui a de l'avenir
Ma Région, Mon Action

Autrefois, les habitants pouvaient stocker les fruits et les légumes de leurs jardins dans le congélateur communal. Une tradition encore entretenue à Longechenal (Isère).

On les appelle : les terres froides. Une campagne iséroise où le thermomètre peut dégringoler jusqu'à -15 °C. Les cultures y sont tardives. Cette bonne idée-là, n'a donc pas pour vocation de vous réchauffer. Longechenal, 500 habitants, a une église, une mairie... et bien moins habituel, un congélateur collectif de 36 compartiments. Pour cinq euros par mois seulement, les habitants peuvent y stocker une quantité d'aliments. Selon les habitants, il arrive souvent qu'ils fassent des échanges entre eux.

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

À Longechenal, les jardins ont de quoi faire rêver les citadins. Récolter, faire ses provisions pour l'hiver, ici le mode de vie hérité de nos grands-parents se cultive encore. D'ailleurs, au-delà d'être un simple congélateur, c'est un vrai patrimoine. Il a été créé par les agriculteurs du village dans les années 60, à l'heure où il n'en existait pas. Il a beau y faire -30 °C, c'est un peu le café : "un lieu de regroupement, de rencontres... pour s'échanger les bonnes vieilles recettes".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "The Voice All Stars": Anne Sila remporte la finale

Présidentielle 2022 - "Il n'y a pas de Jupiter" : pour son premier meeting, Anne Hidalgo s'en prend à Emmanuel Macron

Turquie : Erdogan annonce l'expulsion d'une dizaine d'ambassadeurs, dont celui de France

Colombie : Otoniel, le plus grand trafiquant de drogue du pays, capturé dans la jungle

VIDÉO - Candidat ou pas ? Éric Zemmour indique avoir "pris une décision" pour la présidentielle

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.