La vaccination, un casse-tête dans les zones rurales

La vaccination, un casse-tête dans les zones rurales

REPORTAGE - Dans les zones rurales, les maires et les médecins alertent sur le manque de doses de vaccin. C'est le cas en Moselle, à Romelfing.

Dans son cabinet à Romelfing, le docteur Bernard Weindling a pu vacciner une cinquantaine de personnes. Depuis le début du mois de mars, il reçoit les doses au compte-gouttes. De ce fait, il est obligé de faire le tri, ce qu'il accepte difficilement. Également maire de ce village de 300 habitants, il souhaiterait aménager une salle des fêtes en centre de vaccination éphémère. Il a tout prévu avec le soutien d'infirmières bénévoles. "Nous pouvons faire exactement la même structure dans les autres villages environnants. Tout est jouable en une demi-journée", explique-t-il.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Déjà 250 seniors sont intéressés par cette vaccination de proximité. À 88 ans, René et son épouse en font partie. Ils espèrent d'ailleurs que cela se déroulera bientôt. Une impatience qui se perçoit presque partout. Le manque de vaccin à la campagne trouble même le sommeil de certains villageois. Il leur tarde en effet de revoir leurs petits-enfants. En ville pourtant, les aînés ont été vaccinés en janvier. Dans certaines zones rurales, la vaccination est encore loin d'être une réalité.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter