La violette : c'est la pleine saison à Toulouse

La violette : c'est la pleine saison à Toulouse

Sentir le parfum de la violette semble être une irrépressible envie. Découvrez cette merveille, une fleur d'hiver pour les romantiques.

La mélodie qui nous ramène à des sentiments simples et profonds, c'est bien la violette. Son arôme effleure la douceur et la délicatesse. "Ce parfum des violettes de Toulouse, il est très poudré, légèrement réglissé, c'est magique", explique Hélène Vie, productrice de violettes. "Le parfum est éphémère, mais le parfum de la violette, on s'en souvient", ajoute-t-elle.

Toute l'info sur

Le 13h

Hélène est la dernière productrice de violettes de Toulouse. Elle aime son histoire, son parfum, et surtout sa couleur. Elle l'aime tellement qu'elle lui dit des mots doux. "Je leur parle et leur caresse, je suis sûre qu'elles sont heureuses", raconte-t-elle en cajolant ses fleurs. La violette de Toulouse fleurit au coeur de l'hiver. Dans les année 1900, ces bouquets accompagnaient toutes les déclarations d'amour.

Dans la collection de la violette, on peu trouver la "Fée jalucine", qui est une variété napolitaine. Puis, il y a la "Covent garden" qui nous vient d'Angleterre. Dans les serres principales de Toulouse, le conservatoire de la violette regorge de trésor. On compte 80 variétés de violettes du monde entier, que Nadine Rossini soigne au quotidien. "C'est vraiment une plante qui demande beaucoup d'attention", a-t-elle précisé. Une petite fleur qui inspire la tendresse et rapproche les coeurs.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'exécutif change de ton : ce que va annoncer Jean Castex à 18h

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

Lire et commenter