Le Lambig, une eau-de-vie chère aux Bretons

Le Lambig, une eau-de-vie chère aux Bretons

REPORTAGE - Le 13H de TF1 vous emmène à la découverte du Lambig. Cette eau-de-vie bretonne tente de se faire une place à côté de son très réputé voisin normand, le Calva.

Le Lambig, un nectar à robe dorée, est né dans une verdure armoricaine. Mais cette eau-de-vie séculaire de Bretagne doit d'abord sa noblesse aux petites mains besogneuses des producteurs, comme Hervé. Il est l'un des 20 producteurs de Lambig de la région et est né dans les pommes. Sur ses terres poussent une trentaine de variétés, qui une fois pressées et mises à fermenter, donneront naissance au cidre. Ce sont les premières étapes pour produire cette eau-de-vie bretonne.

Toute l'info sur

Le 13h

Une fois arrivé dans la cuve de cuivre rouge de chaudronnerie, le cidre y est distillé et soumis à un exercice d'alchimie avec une gestion de la chauffe et du degré d'alcool, tout en parvenant à garder les arômes du fruit. Ainsi prend corps le Lambig, qui va encore vieillir durant au moins deux ans dans des futs de chênes. Avec la pénombre, la fraîcheur et le silence, la cave a des airs de chapelle. Et au contact du bois, le Lambig prend sa nouvelle couleur. Un produit du terroir breton qui se déguste avec modération et gourmandise.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Loi "sécurité globale" : 62 blessés parmi les forces de l'ordre, 81 interpellations

93 médicaments commercialisés en France seraient dangereux, selon la revue Prescrire

Nombre de convives, aération... quels conseils pour passer des bonnes fêtes de fin d'année ?

Combien de convives autour de la table pour Noël et le jour de l'An ?

CARTE - Confinement : calculez la zone de 20 km autour de chez vous

Lire et commenter