Le poiré, une boisson qui n’a rien à envier au cidre

Le poiré, une boisson qui n’a rien à envier au cidre

REPORTAGE - Le poiré est une boisson typiquement normande à la fois pétillante et rafraîchissante. A Domfront (Orne), une quinzaine de producteurs regroupés dans une AOP la produisent.

Le poiré est une boisson similaire au cidre, mais issue des poires. Chez la famille Fourmond à Domfront, sa production commence au pied des poiriers centenaires pour ramasser les fruits. Les poires sont à maturité quand elles tombent et c'est à ce moment-là qu'elles sont bonnes pour concocter cette boisson typiquement normande. On utilise une variété nommée "plant de blanc" au goût très fort.

Arrivé à la ferme, il est temps de trier les poires même si elles sont très petites. Ces producteurs travaillent encore avec une vieille presse à paquet pour écraser les fruits et recueillir leur précieux jus. Après avoir passé six mois en cuve, le poiré peut être mis en bouteille et devient alors un condensé pétillant. Peu alcoolisé et plus élégant que le cidre, il se prend en apéritif ou avec un dessert. Les amateurs devront patienter jusqu'au printemps prochain pour apprécier les saveurs de la cuvée 2020.

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 28/10/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 28 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant britannique dominant en France "entre fin février et mi-mars", selon l'Inserm

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Fin du "Muslim ban", retour dans l'accord de Paris... ce que Joe Biden fera dès son investiture

Plus de 75 ans, personnes fragiles... Qui peut se faire vacciner dès lundi ?

Variants du coronavirus : faut-il désormais porter des masques FFP2 ?

Lire et commenter