VIDÉO - Les drôles de créatures végétales d’un artiste du Gers

Vous ne vous promènerez peut-être plus de la même façon dans la nature après avoir vu les personnages miniatures de ce jeune artiste. Entrez dans son univers enchanté.

REPORTAGE - Vous ne vous promènerez peut-être plus de la même façon dans la nature après avoir vu les personnages miniatures de ce jeune artiste. Le JT de TF1 vous emmène dans son univers enchanté.

Dans les sous-bois de la forêt gersoise, un orchestre miniature déroule son étrange partition. Créatures de coques de noix, de pommes de pin et de brindilles, tout droit sorties de l'imagination foisonnante de Sylvain Trabut. Dans ses créations, des végétaux, rien que des végétaux glanés au gré de ses promenades. Il fait le plein régulièrement. Une simple forme va stimuler son imagination, le début peut-être d'un personnage.

Toute l'info sur

Le 13H

Ce jour-là, Sylvain improvise son atelier sur place. Feuilles, baies et graines trouvent aussitôt une nouvelle vocation. Peu à peu, sa créature prend forme à force de patience et de minutie. Il imagine même des décors pour accueillir ses personnages comme autant de scènes de vie, immortalisées puis partagées sur les réseaux sociaux. Les plus grosses pièces, il les travaille chez lui, comme ce dragon de 60 centimètres, un géant dans son monde de lilliputien.

Lire aussi

Un peu de vernis pour faire briller les yeux et quelques points de colle. Pour le reste, aucun artifice. Ses créatures résistent bien au temps, à l'exception des couleurs. Jusqu'ici, Sylvain ne vend pas ses pièces. Il cohabite donc avec son étrange bestiaire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre : "On aurait voulu faire plus", assure un policier aux parties civiles

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.