Les écoles Diwan, fer de lance de la défense de la langue bretonne

Les écoles Diwan, fer de lance de la défense de la langue bretonne

REPORTAGE - Des voix s'élèvent une nouvelle fois pour défendre l'apprentissage à l'école de nos langues régionales. Le président du Conseil culturel de Bretagne vient de demander un plan Marshall pour soutenir la langue bretonne.

À Diwan, l'immersion en breton commence dès l'arrivée le matin. Les parents, pas forcément bretonnants, ont choisi cette école pour leurs enfants pour plusieurs raisons. "Il y a des études montrant que les enfants qui faisaient le collège et le lycée à Diwan étaient beaucoup plus ouverts au monde (...) c'est ça qui nous motive", explique une mère de famille.

Toute l'info sur

Le 13h

Depuis plus de 40 ans, les écoles du réseau Diwan appliquent le principe de l'immersion. Tous les cours sont en breton. "C'est quelque chose d'important pour moi de défendre cette langue régionale qui existe", confie Sébastien Auneau, directeur de l'école. Pour lui, transmettre la culture bretonne aux enfants est un plaisir.

Des écoles comme celle de Pont-Croix, il en existe 48 en Bretagne. Pour que la belle histoire continue, Diwan tout comme les autres écoles bilingues du pays militent pour un véritable statut pour les langues régionales.

Ce sujet du 13H vous intéresse ? Découvrez le podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Écoutez ce podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccin Johnson & Johnson : la HAS espère donner un avis "à la fin de la semaine"

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Assassinat de Samuel Paty : "J'ai menti", avoue l’adolescente à l’origine de la polémique

Lire et commenter