Les grues cendrées au Lac du Der

Les grues cendrées au Lac du Der

REPORTAGE - Depuis quelques jours, les grues cendrées ont repris leur migration vers les pays du nord pour passer l'été et se reproduire. C'est le signe infaillible que le printemps approche.

Dès la levée du jour, comme chaque dimanche, les bénévoles de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) sont en place autour du lac du Der (Haute-Marne). Ils y vont pour repérer et compter les oiseaux migrateurs, à l'instar de la grue cendrée. Cette dernière migre du sud de l'Espagne où elle a passé l'hiver pour aller se reproduire en Scandinavie au printemps. Le lac du Der leur offre une halte en toute sécurité en attendant les meilleures conditions de vol.

Toute l'info sur

Le 13h

L'air plus chaud permet aux grues de prendre plus facilement de la hauteur. Très craintives, elles préfèrent voler en groupe. Avec un peu de chance et beaucoup de patience, les oiseaux se laisseront observer lors de leur pause déjeuner. Ils sont à la recherche des grains de maïs oubliés de la dernière récolte ou dans les champs fraîchement semés. Les grues repasseront par le lac du Der en automne, lorsque les jeunes nés ce printemps se seront aguerris pour être capables, à leur tour, de traverser l'Europe, du nord au sud.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le variant britannique majoritaire en France avec près de 60% des infections

Covid-19 : le Pas-de-Calais confiné pour 4 week-ends, mesures renforcées dans 22 autres départements

Accident de scooter et violences urbaines à Lyon : une enquête confiée à l'IGPN

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Vaccination : les pharmaciens entrent dans la danse, mais dans quelles conditions ?

Lire et commenter