Noël : les pâtes de fruits, une tradition gourmande en Auvergne

Noël : les pâtes de fruits, une tradition gourmande en Auvergne

REPORTAGE - Noël reste une grande occasion pour goûter à quelques bons produits. En Auvergne, les habitats raffolent des pâtes de fruits.

En Auvergne, la fabrication des pâtes de fruits suit le même rituel depuis le Moyen Âge. Il faut des fruits, du sucre et une cuisson minutieuse. Le secret, c'est extraire toute l'eau pour ne garder que la pulpe. Thierry Constant est un artisan chocolatier, mais la pâte de fruits fait partie de son patrimoine auvergnat. Une fois cuite, il fait reposer la purée fruitée à température ambiante pendant 24 heures. Puis, il la découpe à l'aide d'un instrument appelé "guitare".

Toute l'info sur

Le 13h

À la fin du XIXe siècle, l'Auvergne comptait plus de 23 entreprises spécialisées dans les pâtes de fruits et les fruits confits. Le secteur employait alors des milliers de personnes. La société Cruzilles est l'ultime rescapée de cette époque. Chaque année, elle confectionne 60 millions de pâtes de fruits avant de les exporter vers 40 pays. Elle n'utilise pas de machine. Les produits sont placés à la main dans leur écrin pour Noël. Abricot, fraise, mandarine, fraise, pomme, poire... chaque parfum éveille les souvenirs. En Auvergne, la pâte de fruits traditionnelle est vendue à environ 20 euros le kilo.

Vous êtes attaché aux traditions de nos régions ? Découvrez podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Ecoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE PODCAST

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

Didier Raoult a-t-il reconnu s'être trompé sur l'hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19 ?

Lire et commenter