Les restaurateurs bretons sont invités au marché pour limiter leurs pertes

Les restaurateurs bretons sont invités au marché pour limiter leurs pertes

REPORTAGE - À Lesneven (Finistère), les restaurateurs sont invités au marché pour y vendre leurs bons petits plats. Une initiative qui leur permet de garder une activité, des liens avec leurs clients, mais aussi de limiter les pertes.

Pour la première fois de leur carrière, les restaurateurs de Lesneven vendent leurs plats sur la place du marché. L'occasion pour Arnaud Corolleur de retrouver le contact avec ses clients. Très vite, sa roulotte est prise d'assaut par les habitants.

Toute l'info sur

Le 13h

Quatre plats à la carte sont faits par quatre restaurateurs de la commune. Chacun a préparé le sien très tôt ce vendredi matin. À six heures et demi, Yann Kermarrec est déjà derrière les fourneaux. Dans son restaurant, il fait de la vente à emporter depuis le confinement. Le marché est pour lui une activité supplémentaire. Avec ses confrères, ils ont répondu à l'appel de la mairie, qui leur met à disposition une remorque. "Le plus important, c'est de donner de la visibilité", a affirmé Claudie Balcon, maire de Lesneven.

Ici, tous les menus sont partis en moins d'une heure. Pour les retardataires, il reste les soupes gratuites pour se consoler. L'opération est un succès et les restaurateurs l'ont promis, ils vont doubler la production dès la semaine prochaine.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter