Les secrets des couteaux de Thiers

Les secrets des couteaux de Thiers

ARTISANAT - Thiers (Puy-de-Dôme) est le berceau de la coutellerie française. La ville produit 70% de la consommation française de couteaux.

Depuis 800 ans, Thiers bat au rythme des créations de ses artisans couteliers. Comme les quatre générations qui l'ont précédé, Dominique Chambriard fabrique et négocie des couteaux. Sa fierté aujourd'hui, c'est d'appartenir à la confrérie du couteau de la ville. Pour faire face à la concurrence asiatique, 60 professionnels ont préféré s'associer en une confrérie. Comme pour une AOP, le cahier des charges est précis. Tout est produit dans un rayon de 25 kilomètres autour de la ville.

Toute l'info sur

Le 13H

Au XIXe siècle, c'est au bord de la Durolle, au creux de l'enfer, que l'arrière-grand-père de Claudine Dozorme a fondé sa coutellerie. À l'époque, la rivière fournissait la force hydraulique, les moulins tournaient à plein régime et les usines de la ville employaient 25.000 personnes. Joao Dacunha est maître en guillochage à la coutellerie Dozorme. Depuis 24 ans, il se passionne pour cette étape de décoration. C'est là que chaque couteau devient unique. La matière qu'il préfère, c'est la dent de mammouth. Elle a remplacé l'ivoire sur les manches de couteaux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Covid-19 : quels sont les départements où le nombre de cas augmente à nouveau ?

Le permis à points est-il sans effet sur la mortalité routière ?

Texas : trois enfants abandonnés dans une "maison de l'horreur" avec le cadavre de leur frère

Ces propositions qu'Eric Zemmour emprunte au programme 2017 de François Fillon

Femme de ménage, j’ai plusieurs employeurs, lequel me versera l'aide de 100 euros ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.