Manon, 23 ans, a repris un salon de coiffure grâce à SOS Villages

Manon, 23 ans, a repris un salon de coiffure grâce à SOS Villages
Régions

REPORTAGE - Grâce à SOS Villages, Paulette a trouvé un repreneur pour son salon de coiffure à Ambert (Puy-de-Dôme). Désormais, c'est Manon qui prend la relève.

Après quatre années d'apprentissage et une année en tant qu'employée à Clermont-Ferrand, Manon est de retour dans sa ville natale pour diriger son propre salon de coiffure, à 23 ans seulement. "Je ne pouvais pas rêver mieux", confie-t-elle. En février dernier, c'était Paulette qui nous avait accueillis et qui espérait bien prendre sa retraite grâce à SOS Villages.

Toute l'info sur

SOS Villages

Suite à son annonce et après plusieurs mois de réflexion, Manon a fini par sauter le pas. Tout juste retraité, Paulette, qui a tenu les ciseaux ici durant 38 ans, n'est jamais bien loin. Tout le monde la connaît et tous ont envie de continuer l'aventure avec la nouvelle coiffeuse.

Pour les clients, cela ne change pas les habitudes. C'est le cas de Daniel, un fidèle de ce salon à l'ambiance très amicale depuis plusieurs années. Aujourd'hui, c'est sa première coupe avec Manon. Une belle histoire pour un commerce de proximité qui n'a donc pas dit son dernier mot.

Ce sujet vous intéresse ? Découvrez le podcast "Au cœur des Régions" de Jean-Pierre Pernaut

Écoutez le podcast votre plateforme d’écoute préférée :

Sur APPLE 

Sur SPOTIFY

Sur DEEZER

Jean-Pierre Pernaut vous propose de traverser de magnifiques paysages, de découvrir des traditions et des terroirs gourmands. Partez à la rencontre de personnages passionnés et d’histoires passionnantes. Un voyage sonore pour goûter au charme et aux richesses de notre beau pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 16.600 cas ces 24 dernières heures

À quoi ressemblent les dernières heures de Donald Trump à la Maison-Blanche ?

Dérogations au couvre-feu national : qui est autorisé à circuler après 18h ?

Départ de Donald Trump : nos images de la Maison-Blanche désertée

Couvre-feu à 18h : commerces et enseignes s'adaptent en ouvrant leurs portes plus tôt

Lire et commenter