Nouveau format des cartes d'identité : un problème de taille a été oublié...

Nouveau format des cartes d'identité : un problème de taille a été oublié...

BUG ADMINISTRATIF – Plusieurs dizaines de communes ont un nom si long qu’il n'entre pas dans le format des nouvelles cartes d’identité. Le JT de TF1 s'est rendu dans l'une d'entre elles.

Beaucoup de Français se sont réjouis à l’annonce du nouveau format de la carte d’identité, qui a désormais la taille d’une carte bleue. Mais certains déchantent. Et pour cause : leur lieu de résidence a un nom trop long pour le nouveau modèle. Les communes comportant plus de 29 caractères (espaces et tirets compris) sont de fait exclues, leur saisie dans le logiciel se révélant impossible pour les agents de mairie. 

Toute l'info sur

Le 13H

78 communes en France seraient concernées selon les calculs du Parisien. Parmi elles, Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson, dans la Marne, Saint-Germain-de-Tallevende-la-Lande-Vaumont, dans le Calvados, et Beaujeu-Saint-Vallier-Pierrejux-et-Quitteur, en Haute-Saône, qui détiennent toutes trois le record des communes françaises au plus grand nombre de lettres (38), et se départagent grâce aux tirets (45 signes au total pour la première). Toutes les communes concernées, note le quotidien, représentent 67.400 Français, soit 1 sur 1000. 

On trouve également dans cette liste des noms à rallonge Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly, dans la Somme, où se rend le JT de 13H de TF1 dans le reportage en tête de cet article. Les habitants s'y trouvent bien embêtés lorsqu'ils cherchent à obtenir leur nouvelle carte d’identité. Camille a ainsi voulu renouveler la sienne, mais on lui a répondu que sa commune ne rentrait pas dans les cases. "Les techniciens qui ont fait ça n’auraient pas pu se rendre compte avant qu’il y avait trop de lettres, franchement ?", interroge ce retraité. 

Lire aussi

Comme lui, ils sont six dans ce cas dans le village. La seule solution trouvée a été de raccourcir le nom de la commune : la préfecture de la Somme a autorisé en urgence la contraction du village en "Saint-Quentin-Motte-Croix-Bailly". "Je peux vous dire que les anciens n’accepteraient pas du tout qu’on coupe le nom", se désole Camille. Mais pour d’autres villages, comme l’indique le reportage du 20H de TF1 ci-dessous, les préfectures n’ont pas fait preuve du même pragmatisme.

En vidéo

Nouvelles cartes d’identité : des communes au nom trop long

Cette réponse apportée aux habitants de Saint-Quentin-la-Motte-Croix-au-Bailly est cependant provisoire. "Des solutions sont annoncées pour la fin de l’année 2021, début 2022, et donc à ce moment-là, les personnes titulaires d’une carte provisoire pourront la faire transformer en carte définitive en y intégrant, bien entendu, le nom complet de la commune de résidence", assure Raynald Boulenger, maire (PS) du village. 

En attendant, pour obtenir leur nouvelle carte, les habitants de la commune doivent se rendre dans celle voisine de... Eu. Un nom 19 fois moins long qui a de quoi les rendre jaloux. 

Sur le même sujet

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.