Plongée dans les archives de la cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine

Plongée dans les archives de la cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine

REPORTAGE - Ce mercredi, plongeons au cœur de l'histoire des trains. Découvrons ensemble des images inédites.

Les projecteurs et les bobines nous ramènent 50 ans en arrière. À l'époque, le visionnage des films amateurs nécessitait un peu de préparation puis les images apparaissaient. Alors âgé de 18 ans, Michel est filmé à bord du train mythique qui relie Toulouse à Paris en passant par Limoges. Il s'agit d'une des multiples séquences enregistrées par son père cheminot, inséparable de sa caméra. Plus que de simples films de famille, ces images sont aussi le témoignage d'un pays reconnu pour ses audaces technologiques. Entre le paquebot France et le Concorde supersonique, le Capitole fut le premier train à rouler à 200km/h.

Toute l'info sur

Le 13h

Ces histoires sur pellicules, les passionnés de chemin de fer ne veulent pas perdre leur trace. Un propriétaire a même confié plusieurs de ses films à la cinémathèque de Nouvelle-Aquitaine. Celle-ci a été créée il y a quelques années pour sauvegarder les mémoires animées et notamment celles des trains. Avant d'être numérisés, les vieux films souvent muets sont sélectionnés puis vérifiés pour s'assurer de leur bon état.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 5.900 malades en réa, 385 décès en 24h

CARTE - Covid-19 : quelle est la situation épidémique dans votre département ?

Une personne tuée et une blessée devant un hôpital du 16e arrondissement de Paris, le tireur en fuite

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

EXCLUSIF - Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, sort du silence ce soir sur TF1

Lire et commenter