Poids lourds sur l'autoroute : vers un retour de l'écotaxe en Alsace ?

Poids lourds sur l'autoroute : vers un retour de l'écotaxe en Alsace ?

CAMIONS - Un possible retour de l'écotaxe en Alsace est à l'étude. La région le demande pour faire baisser le nombre de poids lourds étrangers. Les transporteurs locaux craignent de subir un surcoût.

Une autoroute saturée du matin au soir et des camions omniprésents. L'A35 est l'un des axes les plus embouteillés du pays. Quotidiennement, les usagers en subissent toutes les conséquences. "C'est une heure le matin pour arriver à Strasbourg et pareil le soir, c'est bouché toute la journée", témoigne l'un d'eux, dans le reportage en tête de cet article. "C'est un gros problème, surtout les camions belges, polonais, roumains", regrette un autre conducteur. "Les camions ne passent plus du côté allemand car il y a une taxe. Donc ils se rabattent sur l'autoroute française", constate un troisième.

Toute l'info sur

Le 13H

Face au report du trafic des poids lourds côté français, la nouvelle collectivité européenne d'Alsace (CEA), désormais en charge de l'autoroute, souhaite rétablir une écotaxe locale. Le Parlement devait valider mardi un projet de loi ratifiant les ordonnances permettant à cette collectivité d'instaurer une telle taxe. Après cette dernière étape législative, la CEA pourra, si elle le souhaite, la mettre en place et réutiliser les anciens portiques, laissés à l'abandon depuis plus de dix ans.

Les transporteurs alsaciensbcraignent d'être pénalisés

"Il y a quand même à peu près 2000 camions par jour sur 20.000 qui passent sur l'A35 qui viennent du territoire allemand. Parce que nos amis allemands ont mis une taxe qu'ils appellent la Maut. Donc notre enjeu, c'est vraiment d'éviter ce trafic", explique Frédéric Bierry, président (LR) de la collectivité européenne d'Alsace. 

Lire aussi

Les transporteurs alsaciens, eux, craignent d'être pénalisés. "Ça va nous impacter", explique Brigitte Kempf, au sein de l'entreprise Transports Kempf. Le surcoût est estimé à environ 10% pour une entreprise familiale. La collectivité européenne d'Alsace se veut rassurante. Une fois le feu vert du Sénat obtenu, cette écotaxe alsacienne, une exception nationale, pourrait être mise en place d'ici à 2024.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Variant Omicron : Israël ferme ses frontières aux ressortissants étrangers

"Dites à vos copains non vaccinés qu’ils commencent à nous saouler" : la charge de Patrick Bruel en plein concert

EN DIRECT - Crise des migrants : les ministres européens réunis ce dimanche sans leur homologue britannique

Covid-19 : les six millions de non vaccinés se laissent-ils convaincre ?

Neige-verglas : 11 départements toujours placés en vigilance orange

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.