Portraits de collectionneurs : une passion pour les téléphones anciens

Portraits de collectionneurs : une passion pour les téléphones anciens

Cette semaine, nous partons à la rencontre de collectionneurs à travers le pays. Après les mobylettes et la musique mécanique, ce mercredi, nous vous faisons découvrir un passionné de vieux téléphones.

Dans son atelier de retraité mais aussi de passionné, Alain Grault collectionne les vieux téléphones. Il aime s'y retrouver pour bricoler et réparer ce qu'il a déniché depuis 40 ans. Aujourd'hui, il en possède plus de 150, tous en état de marche, et connaît l'histoire de chacun.

Les téléphones sont le reflet d'une époque et de ses modes. Dans la collection d'Alain, on retrouve des modèles colorés et flashy des années 70, ceux avec des formes rondes originales ou élancées des années 80-90, ou bien encore des modèles d'Art nouveau de 1900. Certains postes sont même apparentés à des objets d'art.

Par ailleurs, la téléphonie est aussi liée aux souvenirs. Avec ses combinés, Alain raconte la petite et la grande histoire. C'est notamment le cas avec sa collection de téléphones de la Première Guerre mondiale. C'est lors d'expositions qu'il partage ses trouvailles avec le public mais la seule pièce qu'il ne peut jamais déplacer reste sa cabine téléphonique.

Toute l'info sur

AU CŒUR DES RÉGIONS

Lire aussi



Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 21/10/2020 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 21 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Emmanuel Macron s'exprimera à 20h pour rendre hommage à "VGE"

L'application TousAntiCovid sésame indispensable pour entrer dans un supermarché ?

EN DIRECT - Covid 19 : 100.000 personnes hospitalisées aux États-Unis, un record

Bruxelles : quand la police tombe nez à nez avec un eurodéputé hongrois dans une fête libertine clandestine

Valéry Giscard d'Estaing est décédé "des suites du Covid-19"

Lire et commenter