Récolte de miel : une année catastrophique pour les apiculteurs

Récolte de miel : une année catastrophique pour les apiculteurs

Les apiculteurs sont eux aussi touchés de plein fouet à la fois par les gelées du printemps et les derniers jours de pluie. En moyenne, leur récolte a été réduite de 80%.

À chaque fois qu'il ouvre une de ses ruches à Sierck-les-Bains (Moselle), Etienne Carter regrette le manque de miel. Depuis le printemps, l'apiculteur aurait dû faire au moins quatre récoltes, mais la météo maussade a fait baisser sa production de 80%. "Au niveau des ruches, on a très peu d'activité. Ça vole très peu", se plaint-il. La pluie, le vent ainsi que le manque de fleur empêchent les abeilles de butiner. Elles produisent à peine suffisamment de miel pour assurer la survie des colonies.

Toute l'info sur

Le 13H

Même problème pour Julien Frizon à Yutz. Cet apiculteur n'a jamais vécu une année aussi catastrophique. Il va devoir puiser dans les réserves de l'année dernière. Pendant les dégustations, Julien prévient que certains produits vont manquer. Ce sera le cas pour le miel de sapin et de forêt. Pour limiter les dégâts, l'homme a dû faire des centaines de kilomètres pour déménager ses ruchers. La seule solution pour que les abeilles ne meurent pas. Dans quinze jours, les apiculteurs mosellans termineront leur saison. Une année à ne surtout pas reproduire.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : le taux d'incidence remonte en Allemagne, pour atteindre son niveau de mai

Grève à la SNCF : 8 trains sur 10 sur la ligne TGV Atlantique ce samedi

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.