Récoltes anéanties par le gel : le désespoir des arboriculteurs du Var

Récoltes anéanties par le gel : le désespoir des arboriculteurs du Var

REPORTAGE - Dans le Var, on n'avait pas vu de tel phénomène depuis cinq générations. À cause du gel, certains ont tout perdu.

Dépités et impuissants, les producteurs de Roquebrune-sur-Argens voient leurs récoltes de pêches, de prunes et de raisins de table anéanties par le gel pour la deuxième année consécutive. C'est du jamais vu dans la région. "On s'est levé la nuit pour venir enfumer afin d'essayer de sauver un peu la plantation pourtant c'est un échec total. Ça fait mal au cœur", disent-ils.

Toute l'info sur

Le 13h

Quand un fruit est gelé, l'amandon, qui sera le futur noyau de la pêche noircit complètement. Puis, d'ici cinq à dix jours, le fruit va tomber. Même constat pour la vigne, les bourgeons ont été brûlés par le gel. Pour Olivier et Sébastien Perrin, jeunes agriculteurs, il ne reste plus que le maraîchage pour rattraper les pertes et éviter le naufrage de leurs exploitations. "On va positionner un plastique où on va faire pousser des courges au milieu des arbres, pour essayer de tirer un revenu de cette surface", expliquent-ils. Malgré les nouvelles cultures, après deux ans de pertes de revenu, beaucoup de producteurs pensent arrêter leurs exploitations fruitières.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Covid-19 : tous les militaires français envoyés en opérations extérieures seront vaccinés

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Procès Lelandais : les parents d'Arthur Noyer exaspérés par les incohérences de l'accusé

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.