Redonner goût à l'artichaut, certains en ont fait une mission en Bretagne

Redonner goût à l'artichaut, certains en ont fait une mission en Bretagne

REPORTAGE - L'artichaut, voilà un légume qui autrefois avait la cote, mais nombreux l'ont boudé. Producteurs, restaurateurs et passionnés tentent de le faire aimer à nouveau par les consommateurs.

C'est un légume qui souffre parfois d'une mauvaise réputation. "On a l'impression de faire beaucoup de travail pour finir par ne pas manger grand-chose", expliquent certains. L'artichaut passé de mode, allez dire ça en face de la Confrérie de l'artichaut. Cette dernière a pour mission de changer l'image d'un légume vieillissant auprès d'un plus grand public. Elle fait notamment découvrir l'artichaut en chips, à la plancha et même en bière, parfait pour l'apéritif.

Toute l'info sur

Le WE

En ce moment en Bretagne, l'heure est à la récolte de l'artichaut. Pierre Gélébart tente de promouvoir le mieux possible ses beaux légumes. Mais au-delà de 1,50 euro la pièce, les consommateurs les boudent. Dans un restaurant à Paimpol (Côtes-d'Armor), l'artichaut inspire Arnaud Davin, chef cuisinier. "Il ne prend pas trop de place, mais il a sa place. On peut l'accorder avec beaucoup de choses", explique-t-il. Il peut par exemple être associé à un tataki de thon rouge au poivre de Tasmanie. Qui a dit qu'il n'était pas moderne ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : les militants LR ont préféré le congrès à la primaire pour désigner leur candidat

Éruption aux Canaries : l'aéroport de La Palma à l'arrêt, des centaines de personnes se pressent dans les bateaux

EN DIRECT - Covid-19 : la France double le nombre de doses qu'elle prévoit de donner aux pays pauvres

Éruption du volcan aux Canaries : comment expliquer l'arrivée en France du nuage de dioxyde de soufre

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.