Révision de l'aire d’appellation de l'AOC Bourgogne : la colère des viticulteurs qui risquent de trinquer

Révision de l'aire d’appellation de l'AOC Bourgogne : la colère des viticulteurs qui risquent de trinquer
Régions

REPORTAGE - Un projet de révision de l'aire d'appellation de l'AOC Bourgogne porté par l'Inao, qui gère les appellations agricoles françaises, suscite la colère dans la région. Le JT de 13 heures de TF1 est allé à la rencontre de viticulteurs qui risquent d'en faire les frais ou, au contraire, d'en profiter.

Ghislain Brigand, à Massingy (Côte-d'Or), fait partie des viticulteurs qui risquent de perdre l'appellation Bourgogne dans le cadre d'un projet de révision de la zone d'AOC Bourgogne. Ce serait une catastrophe économique pour son exploitation, explique-t-il aux équipes de TF1 dans le reportage en tête de cet article. Plus au sud en revanche, certains viticulteurs pourraient bénéficier de l'appellation à laquelle ils ne pouvaient prétendre jusqu'ici. Mercredi, l'Inao, qui gère les appellations agricoles françaises, a mis en retrait in extremis son projet controversé. Mais les inquiétudes demeurent.

Lire aussi

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 06/02/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 6 février 2020 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent