Cette commune de Haute-Garonne recycle des masques en fournitures scolaires

Cette commune de Haute-Garonne recycle des masques en fournitures scolaires
Ma Région, Mon Action

SECONDE VIE - A Saint-Jory, en Haute-Garonne, des points de récoltes de masques usagés ont été installés afin d’assurer leur recyclage et de les transformer en règles, équerres ou rapporteurs.

Donner une seconde vie aux masques : c'est ce que Saint-Jory propose à travers une opération de collecte. Cette commune de Haute-Garonne fait appel à une société qui recycle les masques en objets en plastique. Une fois désinfectés puis broyés, ils sont transformés en règles, équerres et rapporteurs. 

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

À la rentrée, ce matériel scolaire sera distribué gratuitement aux élèves de l’école de la commune. "On a récolté 20.000 masques. L’entreprise Plaxtil [à Châtellerault, dans la Vienne] nous permet de les recycler en affaires scolaires", se réjouit le maire (LR), Thierry Fourcassier, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Montrer aux élèves qu'une petite action compte - Pascale Alighardashi, directrice de l’école Jean de La Fontaine de Saint-Jory

Pour la directrice, c’est une bonne nouvelle. "C’est un petit matériel qui est à renouveler très souvent, les enfants le perdent, le cassent. Ça sera mis à disposition des élèves dans les classes et ça évitera aux familles d’avoir à racheter ce matériel en cours d’année", apprécie Pascale Alighardashi. 

Les écoliers ont participé à l’initiative en récupérant notamment les masques de leurs camarades. "Ça nous permet d’aborder des problèmes liés à l’environnement. Ça nous paraît aussi important de montrer aux élèves qu’une petite action compte", conclut la directrice. 

Lire aussi

La campagne de recyclage séduit aussi les habitants de la commune : chaque jour, plusieurs centaines de masques sont récoltés. À la pharmacie par exemple, ils sont nombreux à venir déposer leurs masques usagés. "On est nombreux dans la famille donc j’en ai un paquet", affirme un client en déposant une grande quantité de masques dans la boîte. "C’est dans l’air du temps. Tout est recyclé, tout est recyclable", ajoute un autre. 

D’autres n’étaient pas au courant. "Je les mets à la poubelle directement mais bon, s’ils les recyclent, je les apporterai", assure une dame. Plusieurs bornes ont ainsi été installées chez les commerçants de la commune. D’autres villes en France font appel à la société Plaxtil pour recycler les masques de la même manière. Une façon de lutter contre la pollution des masques sur les trottoirs qui mettent en moyenne 500 ans à se dégrader.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : les militants LR ont préféré le congrès à la primaire pour désigner leur candidat

Pneus hiver ou chaînes obligatoires : voici la carte des départements concernés

Élections en Allemagne : le chef de file conservateur Armin Laschet commet une bourde en votant

Le Covid-19 pourrait altérer la matière grise du cerveau même chez les cas bénins

Taux d'incidence du Covid-19 : où en est l'épidémie en France ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.