SOS Villages : un jeune couple a changé de vie pour reprendre une boucherie dans la Somme

SOS Villages : un jeune couple a changé de vie pour reprendre une boucherie dans la Somme
Régions

REPORTAGE - A Rue (Somme), un jeune couple a repris une boucherie-charcuterie. Pour eux, c'est un changement total de vie, doublé d'une formidable motivation.

Benjamin Oscislawski a l'humour, le bagout, l'amour du bon produit, ainsi que le geste commerçant. Il est à la tête de la boucherie-charcuterie "OB" depuis un an. Avec son épouse Émiline, ils ont très vite conquis le cœur des habitants de Rue.

Toute l'info sur

SOS Villages

Se lancer à leur compte est l'objectif. Originaires du Pas-de-Calais et tout juste trentenaires, l'ancienne aide-soignante et le chef boucher ont relevé le défi grâce à SOS Villages. Le couple a été charmé par la petite ville touristique de 3.000 habitants, le dynamisme de son commerce local et son architecture à couper le souffle. "SOS Villages, ça nous a permis de découvrir Rue", affirme Émiline.

Le maître mot de la boucherie-charcuterie "OB" est la viande locale et le fait-maison. Au côté de Benjamin, Louis, 20 ans, a été embauché comme charcutier-traiteur. Dans le magasin, les gourmands se bousculent. "Ils apportent un petit peu de nouveauté et leur savoir-faire. C'est intéressant pour les clients", déclarent certains. À Rue, il y a trois boucheries. Une concurrence qui motive Benjamin et Émiline. Leur chiffre d'affaires est en constante augmentation.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter