Températures en baisse : on se couvre dans l'Ain

Températures en baisse : on se couvre dans l'Ain

REPORTAGE - Tôt ce lundi matin, dans le Nord-Est, les températures ont frôlé zéro degré. Dans l'Ain, les habitants ont eu droit, au réveil, à des gelées blanches et de la brume.

Sommes-nous dans l'Ain ou sur la banquise, avec ses manchots et ses ours polaires ? En ce début d'automne, alors qu'il fait quatre petits degrés, on claque des dents et on a déjà son pelage d'hiver. Alors ici, on dit adieu aux chaises de jardin et aux géraniums. Place désormais au ramassage des feuilles d'automne.

Toute l'info sur

Le 13H

Pour Joël, chauffagiste, beaucoup de travail l'attend pour les semaines à venir. "Les gens, dès fois, ne se rappellent pas comment remettre les machines en route", explique-t-il. La machine de Bernard par contre est bien en route. Tous les matins, il fait au moins ses 10.000 pas par jour et ce n'est pas le froid qui va l'arrêter. C'est même, paraît-il, vivifiant.

Vous serez donc impressionnés par leur réserve d'énergie. Albert a stocké du bois avec deux ans d'avance, prêt à affronter le plus rude des hivers. Mais si son linge sèche dehors, c'est qu'il y croit encore : "le brouillard va se lever puis le soleil va revenir. C'était clair ce matin donc il n'y a pas de raison qu'il ne revienne pas cet après-midi". Nous voilà donc rassurés. Au programme : encore de beaux jours ou plutôt de beaux après-midi à espérer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - 13-Novembre : "Nous sommes des rescapés du Bataclan et des oubliés de l'administration", témoigne un policier

VIDÉO – Un an de pluie en quelques heures : les images des dégâts des inondations monstres en Sicile

"C’est ridicule" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

Plus de 5000 cas de Covid-19 par jour : peut-on déjà parler de "cinquième vague" de l'épidémie ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.