Tourisme vert : le Cantal a fait le plein cet été

Tourisme vert : le Cantal a fait le plein cet été

REPORTAGE - En cette fin août, il est temps de faire un bilan de ces deux mois de vacances. Globalement, nos régions ont connu une belle saison touristique surtout à la campagne.

Cet été, on a constaté un immense besoin d'évasion. Entre découvertes du patrimoine et longues randonnées, le département du Cantal a enregistré une augmentation de 25% des excursions. Résultat, dans les petits villages comme ici au Falgoux, les terrasses affichent complet midi et soir. Pour les restaurateurs, il faut assurer jusqu'à 250 couverts par jour.

Toute l'info sur

Le 13H

Transformer le patrimoine naturel en argument économique, c'est le pari qu'ont fait les communes du Pays de Salers en investissant 600.000 euros dans un parc accrobranche. "Les enfants peuvent s'évader, on n'a pas de contrainte sanitaire, on peut profiter librement du plein air et du beau temps", témoigne une mère de famille. Le pari économique est presque gagné. Le parc Onirika a ouvert ses portes à la  mi-juillet seulement et enregistre déjà 2500 entrées.

Si depuis quelques années, la région séduit les touristes, désormais elle attire aussi les entrepreneurs. Le chef Olivier Cloteau et son épouse n'ont pas hésité à quitter un cinq étoiles à l'île de Ré pour tenter l'aventure à Tournemire dans un village de 128 habitants. Olivier privilégie les produits du terroir dans sa cuisine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.