Un drone pour chasser les goélands à Boulogne-sur-Mer

Un drone pour chasser les goélands à Boulogne-sur-Mer

Les goélands sont devenus envahissants dans le littoral. Ils s'attaquent aux poubelles et souillent les trottoirs, les maisons ainsi que les toits.

À Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), il y a près de 50.000 habitants et beaucoup de goélands. Ils sont partout. Leurs déjections, qui dégoulinent, commencent à gêner sérieusement les riverains. "Ce n'est pas tellement agréable quand vous garez votre voiture" ; "C'est acide, ça brûle les capots", se plaignent certains.

Toute l'info sur

Le 13h

Mais les goélands argentés sont protégés. La municipalité utilise les drones pour repérer les nids. Dès qu'un couple s'installe, le service de la ville place des tapis de fakir pour empêcher la nidification. "Le problème du goéland, c'est qu'ils font des gros nids qui bouchent les gouttières, provoquent des inondations et dégradent les bâtiments", explique Jérémie Marion, responsable du service animalier Opale capture environnement.

Partout, la ville s'organise. Les poubelles sont désormais enfouies sous terre pour éviter que les goélands viennent y manger. Ces volatiles sont plutôt gourmands. Mais même si leurs cris résonnent un peu comme le son des vacances, les goélands ne sont plus les bienvenus dans le centre-ville et les nourrir peut coûter jusqu'à 450 euros.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

EN DIRECT - Tous les militaires français envoyés en opérations extérieures seront vaccinés contre le Covid-19

EN DIRECT - Procès Lelandais : les parents d'Arthur Noyer exaspérés par les incohérences de l'accusé

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.