Bretagne : un trésor vieux de 400 ans découvert lors de travaux dans un manoir

Bretagne : un trésor vieux de 400 ans découvert lors de travaux dans un manoir

BONNE SURPRISE - Un trésor composé de 239 pièces d’or, dont certaines très rares, a été découvert dans un manoir du Finistère. La trouvaille, qui remonte à 2019, vient tout juste d’être révélée.

C’est une découverte que chacun aimerait faire à coup sûr. Un trésor a été trouvé alors que des artisans rénovaient un vieux manoir dans le Finistère.

Toute l'info sur

Le 13H

Les propriétaires, un couple de retraités, décident de faire restaurer le manoir qu’ils avaient acquis en 2012. Ils confient alors les travaux à des tailleurs de pierre. La femme souhaite absolument une fenêtre à un endroit très précis. François, son mari, cède et ne regrette pas aujourd’hui. En effet, les trois artisans qui travaillent sur le chantier découvrent une boîte en métal remplie de pièces d’or à l’intérieur du mur. 

Deux cachettes découvertes dans le manoir

"Quand ils ont fait tomber les pierres, les pièces d’or sont tombées par terre. C’est tout petit, c’est tout fin, mais par contre, ça pèse lourd vu que c’est de l’or quasiment pur", affirme François. Et l’histoire ne s’arrête pas là. "La deuxième trouvaille, c’est deux jours après, sur la poutre du pignon, là aussi, il y avait une bourse. En descendant le pignon, les pièces sont tombées", poursuit-il. 

Au total, 239 pièces, des Louis d’or et des doubles Louis d’or, ont été découvertes, dont certaines très rares. "C’est un double Louis à la mèche longue. Elle est estimée 10.000 à 15.000 euros", montre Florian d’Oysonville, commissaire-priseur chez Ivoire Angers, dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Le fruit de la vente est estimé entre 250.000 et 300.000 euros

En étudiant le trésor, Florian a trouvé des indices sur l’ancien propriétaire. "Le propriétaire était vraisemblablement un riche commerçant, ce n’était pas n’importe qui. C’était colossal comme valeur à l’époque. Les banques n’étaient pas courantes donc on a mis ça dans les murs. Après, il a dû lui arriver quelque chose pour que l’information n’ait pas été transmise et qu’on découvre tout ça 400 ans après", explique l’expert qui vendra les pièces d’or aux enchères le 29 septembre. 

Lire aussi

Le fruit de la vente, estimé entre 250.000 et 300.000 euros, sera partagé entre François et les ouvriers selon la loi en vigueur jusqu’en juillet 2016. Depuis, selon une nouvelle loi, le patrimoine archéologique appartient à 100% à l’État. Mais dans le cas de François, c’est la date d’achat du manoir, en 2012, qui fait foi et non la date de découverte. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : les ambassadeurs en Australie et aux États-Unis reçus ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : l'ONU appelle à ce que 70% de la population mondiale soit vaccinée mi-2022

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.