Un Produit, une région : les noix de Grenoble tombent du ciel

Un Produit, une région : les noix de Grenoble tombent du ciel

Elles sonnent comme des castagnettes. La récolte des noix de Grenoble a commencé.

Chaque année, en octobre, dans les vergers du Dauphiné, les noix tombent du ciel. Il ne reste plus qu'à les ramasser avec un aspirateur géant. La récolte dure près d'un mois, car cette région à cheval entre l'Isère et la Drôme compte plus de 7 000 hectares de noyers. Depuis cinq générations, la famille de Sabine et Marie-Lise cultive la Franquette, variété historique AOC.

Toute l'info sur

Le WE

A la ferme, les noix sont soigneusement triées et séchées pour être ensuite distribuées sur les marchés ou comme ici, dans les magasins de producteurs. Comptez cinq euros le kilo pour des noix AOP. Elles se conservent tout l'hiver pour faire le plein de vitamines et d'oméga 3.

Pour les gourmands, direction la cuisine d'un jeune chef à quelques kilomètres. Thomas aime les faire griller à la poêle avec des champignons pour accompagner les courges. Les noix se marient aussi à merveille avec le chocolat ou le café. Enfin, surprise, la noix de Grenoble se décline aussi en savon et en crème pour le visage.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

EN DIRECT - Covid-19 : Marlène Schiappa positive, elle se place à l'isolement

"Plus de 50% de la viande consommée en France" est-elle halal ?

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.