Une fabrique artisanale de parapluies à Poitiers nous ouvre ses portes

Une fabrique artisanale de parapluies à Poitiers nous ouvre ses portes

REOPORTAGE - Dans l'Hexagone, on trouve encore quelques endroits qui fabriquent des parapluies artisanalement. Direction Poitiers pour visiter un atelier à l'ancienne, mais avec toutes les techniques modernes.

Louis François, le carcassier, a 68 ans. A la couture, son frère Pierre François en a 70. Aujourd'hui, c'est Lilyan Lagardère qui est l'avenir de la fabrique. Il est tombé dans les parapluies il y a douze ans. Les patrons et la façon datent du XIXe siècle, mais cette petite fabrique de Poitiers s'adapte au monde moderne. C'est l'expérience qui fait la différence.

Les parapluies sont entièrement fabriqués dans l'atelier et c'est Lilyan, fier de maîtriser des savoir-faire presque oubliés, qui assemble les huit morceaux qui composeront la toile.  La machine pour coudre les aiguillettes, qui recevront les baleines des parapluies, est deux fois plus âgée que l'artisan. Quant à toutes les phases de la fabrication du berger, elles exigent la main. Dernière étape, le repassage et le séchage, en attendant une bonne averse qui rime avec commerce.

Toute l'info sur

Le 13h

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 27/10/2020 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 27 octobre 2020 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Mort de VGE : Boris Johnson salue "un grand modernisateur de la France"

L'application TousAntiCovid sésame indispensable pour entrer dans un supermarché ?

EN DIRECT - Covid-19 : en Martinique, fin des restrictions de circulation mais couvre-feu en vue

Valéry Giscard d'Estaing est décédé "des suites du Covid-19"

Bruxelles : quand la police tombe nez à nez avec un eurodéputé hongrois dans une fête libertine clandestine

Lire et commenter