Une SPA des plantes : la bonne idée d'un pépiniériste lyonnais

Une SPA des plantes : la bonne idée d'un pépiniériste lyonnais
Ma Région, Mon Action

VÉGÉTAUX – Nicolas Talliu, pépiniériste, a récemment ouvert à Lyon la première "Société Protectrice des Végétaux". Il récupère des plantes abîmées afin de leur redonner vie, et de les proposer à l’adoption.

En plein cœur de Lyon, une petite serre. Au milieu de cet abri inondé de lumière, Nicolas Talliu, jeune pépiniériste, soigne des plantes mal en point. Le principe est le même que la SPA : il recueille des végétaux dont les propriétaires ne veulent plus et les soigne avant de les proposer à l’adoption. 

C’est sur cette idée qu’est née la première "Société Protectrice des Végétaux". Nicolas ne se limite pas à récupérer les plantes abandonnées. Chaque vendredi, il se rend chez les grossistes pour recueillir celles qui sont invendables.

Toute l'info sur

Ma Région, Mon Action

Le jeune homme propose plusieurs prestations : une de soins, à l'issue de laquelle il redonne ensuite la plante à son propriétaire, et une autre dans laquelle les plantes abandonnées et soignées sont ensuite remises en vente. Il bouture également les plantes et les cultive pour les proposer elles aussi à ses clients. 

Donner une seconde chance aux végétaux

Nicolas prodigue aussi des conseils aux propriétaires de plantes pour qu’ils apprennent à les soigner et puissent choisir le bon endroit chez eux pour les entreposer. Il met tout en œuvre pour que les végétaux s’adaptent bien à leur nouveau lieu de vie et ne soient pas jetés au bout de quelques années. 

Lire aussi

Pour cultiver la fibre écologique, Nicolas sensibilise ses clients à la lutte contre le gaspillage et les incite à recycler plutôt qu’acheter. Le jeune homme propose aussi de garder vos plantes pendant vos vacances. Il vous envoie même leurs photos pour vous montrer qu’elles sont bien soignées. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Retour à l'école, fin des 10 km, ouverture des terrasses... Les dates à connaître pour les prochaines semaines

EN DIRECT - Covid-19 : 30.954 patients hospitalisés dont 5.959 en soins critiques

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Rentrée scolaire et allégement progressif des restrictions au menu d'un nouveau conseil de Défense

Lire et commenter