Var : grâce aux brebis, le circuit Paul-Ricard passe à l'éco-pâturage

Var : grâce aux brebis, le circuit Paul-Ricard passe à l'éco-pâturage

ÉLEVAGE - C’est une expérience surprenante. Des brebis pâturent autour du circuit automobile du Castellet dans le but de débroussailler naturellement les espaces verts.

Vous ne le croirez peut-être pas mais c’est pourtant bien vrai ! Des brebis se sont installées autour du circuit automobile du Castellet, aussi appelé circuit Paul-Ricard, dans le cadre d’une expérimentation. Ce sont les ouvriers qui entretenaient habituellement ces espaces verts qui sont à l’origine de l’initiative, le travail étant trop pénible et dangereux du fait des terrains escarpés. Les 400 animaux broutent ainsi les 150 hectares de pâturage autour de la piste. 

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Les brebis sont surveillées quotidiennement par un berger et ravitaillées en eau. Jérémy, propriétaire du troupeau, trouve ce terrain idéal. "Tant qu’il n’y personne qui vient autour du troupeau, les brebis sont tranquilles, elles n’ont pas peur du bruit, elles ont plus peur de nous", explique-t-il. Ça tombe bien, en cette période de crise sanitaire, le public est absent. De plus, les brebis passent inaperçues des pilotes. L’équipe de TF1 a demandé à l’un d’entre eux s’il les avait vues pendant sa course. "Vous me l’apprenez, je ne savais pas du tout qu’il y avait des spectateurs aujourd’hui en train de nous regarder, je n’ai pas vu du tout les brebis et je pense que je ne les verrai pas", a-t-il répondu en souriant. 

Les brebis retourneront bientôt dans les montagnes

Le 27 juin, le Castellet  accueillera le grand prix de France de Formule 1. D’ici là, les brebis auront achevé leur mission et auront quitté le circuit pour rejoindre les montagnes de Grenoble.  "Les brebis seront en pâturage dans les Alpes et on ne les fera pas revenir à l’occasion du grand prix de F1. Il faut respecter le rythme des bêtes et il y a plein d’autres actions à mener sur ce grand prix", confie Nathalie Reitzer, responsable du développement durable sur le circuit Paul-Ricard. 

Lire aussi

En effet, le site mène depuis 10 ans des actions écologiques comme le tri et le recyclage des déchets mais aussi la réutilisation des eaux de pluie. Cette initiative inédite dans le domaine de la course automobile intéressera peut-être d’autres circuits. 

Découvrez le podcast Impact Positif

Écoutez le podcast sur votre plateforme d’écoute préférée 

Sur APPLE PODCAST 

Sur SPOTIFY 

Sur DEEZER 

Toutes les deux semaines, le podcast IMPACT POSITIF part à la rencontre de ceux qui veulent avoir un impact positif sur la société et sur le monde. Et qui, face à l'urgence climatique, aux enjeux de société, à un futur parfois incertain, ont décidé de mettre en œuvre des projets concrets pour changer la société et le monde. 

Sur le même sujet

Lire et commenter