Vétérinaire de campagne, un métier en voie de disparition

Vétérinaire de campagne, un métier en voie de disparition

REPORTAGE - À la ferme, le temps des naissances est arrivé. Avec le printemps, c'est un surcroît de travail pour les vétérinaires qui sont de moins en moins nombreux à exercer à la campagne.

Stéphane Lichan est vétérinaire à Pont-Audemer (Eure) depuis quatorze ans. Il traite les animaux domestiques et ceux de la ferme. Ses clients sont des particuliers mais aussi de grosses exploitations normandes. Lundi matin, c'est un quadrupède de plusieurs centaines de kilos à qui il rend visite pour une radio des pattes avant et un petit limage de dents. "Entre les coups de pieds, les morsures, se retrouver coincé, écrasé dans un coin… Il faut toujours faire attention et essayer d'anticiper", confie-t-il.

Toute l'info sur

Le 13h

Ici, les éleveurs se considèrent chanceux d'avoir un vétérinaire prêt à intervenir jour et nuit. En ce printemps, les naissances affluent avec leur lot de problèmes et surtout des urgences. Après une douzaine de visites et 150 kilomètres de petites routes normandes, Stéphane entame sa nuit de garde à la clinique. En général, les nuits sont souvent chargées pour les vétérinaires qui ont choisi de soigner tout type d'animaux. Un métier passion qui trouve de moins en moins de candidats.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les États-Unis "profondément préoccupés par la violence dans les rues d'Israël"

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Covid-19 : les Américains vaccinés dispensés du port du masque en intérieur

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Double meurtre dans les Cévennes : le père du fugitif l'appelle à se rendre dans un message audio

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.