Vin : le retour de cépages anciens face au réchauffement climatique

Vin : le retour de cépages anciens face au réchauffement climatique

REPORTAGE - Le vin français se transforme année après année sous les effets du réchauffement climatique, qui a un impact sur la quantité et la qualité du raisin. Pour s'adapter, des viticulteurs réintroduisent des cépages anciens.

En France, 210 cépages sont cultivés, mais une dizaine seulement fournissent les trois-quarts de la production de vin. Pourquoi une telle concentration alors qu'il existe tant de variétés ? Désormais, avec le réchauffement climatique, d'anciens cépages presque oubliés reviennent à la mode. Dans les Hautes-Alpes, Laetitia Allemand et son père ont ainsi réhabilité un cépage mollard, bien mieux adapté que certaines variétés traditionnelles face à la montée des températures. 

Toute l'info sur

Impact positif

Pourquoi lancer Impact Positif ?

Avec presque 2° C de plus en 40 ans dans le sud de la France, le réchauffement climatique perturbe la maturation du raisin. "Il faut repenser les cépages qui vont permettre de mieux résister à des températures plus élevés, puisque l’un des impacts du changement climatique sur la qualité du vin, c’est une augmentation du taux d’alcool", explique Jean-Marc Touzard, directeur de recherche à l'Inrae de Montpellier.

Dans le Languedoc, Julien et Delphine Zernott n'ont pas eu à gérer ce casse-tête. Ils avaient opté pour des cépages anciens dès leur installation il y a 20 ans. Pourtant, ce n'était pas dans l'air du temps à l'époque. Les années à venir promettent un climat de plus en plus chaud. Les vignerons s'y préparent en continuant à tester différents cépages, tous les trois ou quatre ans.

Découvrez notre podcast Impact Positif

Sur APPLE

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY

Bienvenue dans le podcast "Impact positif", dédié à celles et ceux qui veulent changer la société et le monde. Devant l’urgence climatique, la crise démocratique, une société aux inégalités croissantes, certains ont décidé de ne pas rester les bras croisés, ils ont un coup d’avance, l’audace de croire qu’ils peuvent apporter leur pierre à l’édifice. Ils sont ce que l’on appelle des Changemakers.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

"Même les enfants meurent maintenant" : le variant sud-africain du Covid incontrôlable dans le pays

EN DIRECT - Covid-19 : le vaccin Moderna efficace contre les variants anglais et sud-africain

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer ce soir sur LCI

Ces Français qui prennent leur retraite dans un Ehpad 4 étoiles en Tunisie

Lire et commenter