Votre plus beau marché 2018, une belle expérience pour Sanary-sur-Mer

Votre plus beau marché 2018, une belle expérience pour Sanary-sur-Mer

JT 13H - Remporter le concours du plus beau marché, c'est l'assurance de briller pendant un an. Le marché de Sanary-sur-Mer en a fait l'expérience durant toute une année.

L'actualité des régions et de ceux qui y vivent vous intéresse ? Participez à la Grande Cause des Territoires

Vous ne visualisez pas la consultation ? Rendez-vous ICI

Le marché de Sanary-sur-Mer a gardé de bons souvenirs de sa participation au concours du plus beau marché du pays. Après avoir porté le titre pendant un an, le lauréat de l'édition 2018 rend son tablier et laisse sa place au marché de Montbrison. Pour beaucoup, ce fut une belle expérience. Chez les commerçants, la fierté est toujours présente. Il n'y a pas que dans les allées qu'on a le sourire, c'est également le cas en terrasse et dans les ruelles. En effet, le titre a profité à la plupart des commerces. Sanary-sur-Mer a reçu plus de touristes et une clientèle moins locale. Pour certains, l'effervescence de toute une région reste le plus beau souvenir.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 14/06/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 14 juin 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Toute l'info sur

Le 13h

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

EN DIRECT - Vaccination contre le Covid-19 : près de 160.000 injections réalisées ces dernières 24 heures

Covid-19 : aux États-Unis, les personnes vaccinées peuvent se réunir sans masque

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

Lire et commenter