Les partis pris : le retour du service militaire, la réduction de la population active et l'affaire Peng Shuai

Les partis pris : le retour du service militaire, la réduction de la population active et l'affaire Peng Shuai

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, François Lenglet et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

C'est une proposition qui a fait couler beaucoup d'encre. Lors d'un débat télévisé des candidats à l'investiture des Républicains (LR) à l'élection présidentielle de 2022, Michel Barnier a proposé le retour du service militaire pour la cohésion, la mixité, le brassage social. Mais Jean-Michel Apathie estime que c'est une farce.

Toute l'info sur

24H Pujadas

Aux États-Unis, 4 millions de personnes ont disparu du marché du travail entre le début de l'épidémie et aujourd'hui. Au Royaume-Uni, un million de personnes. Parmi les causes principales, la hausse des départs à la retraite et une limitation de l'immigration. Selon François Lenglet, "le virus a rétréci les actifs".

Introuvable depuis qu'elle a accusé un ex-responsable du Parti communiste de l'avoir contrainte à un rapport sexuel, Peng Shuai apparaît sur des photos et vidéos publiées sur les réseaux sociaux vendredi dernier. Mais la WTA n'est pas rassurée et menace de mettre fin à des contrats lucratifs avec la Chine. L'ancienne championne, de son côté, a indiqué au CIO qu'elle "préférait passer du temps avec ses amis et sa famille actuellement". Selon Abnousse Shalmani, c'est la prison chinoise.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : un premier cas du variant Omicron détecté aux États-Unis

Covid-19 : Doctolib saturé, comment réserver sa dose de rappel malgré tout ?

Variant Omicron : le PDG de Moderna juge prématuré de se prononcer sur l'efficacité de la 3e dose

EN DIRECT - Présidentielle : "Eric Zemmour a créé sa campagne sur des propos chocs et il se plaint aujourd'hui"

40 ans après, la romancière Alice Sebold demande pardon à l’homme condamné à tort pour son viol

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.