VIDÉO – La minute pour comprendre : les sapins de Noël en quelques chiffres

DirectLCI
LE SAVIEZ-VOUS ? - En décembre, il se vend 6 millions et demi de sapins. Et les modèles artificiels ont leurs adeptes. Le naturel reste toutefois bien enraciné dans les habitudes. Le Normand représente 60% du marché. Les autres viennent surtout du Danemark et de Belgique. Le prix moyen d'un sapin est aujourd'hui de 25 euros.

Rien qu'au mois de décembre, il se vend six millions et demi de sapins. Et les modèles artificiels ont leurs ses adeptes : 17% des ventes l'année dernière, en légère hausse. Le naturel reste toutefois bien enraciné dans les habitudes. Avec un roi des forêts incontestable, le Nordmann : 60% du marché. Il supplante largement l'épicéa grâce à son atout majeur, il ne perd pas ses épines. Quant aux spécimens floqués à la neige de synthèse, ils n'ont plus vraiment la cote : en deux ans leur part de marché a fondu, passant de 6 à 3%.


Parmi ces sapins 8 sur 10 a poussé en France, principalement dans le Morvan et en Bretagne. Les autres viennent surtout du Danemark et de Belgique. Dans 90% des cas,  ces sapins sont vendus coupés. Mais une petite partie d'entre eux en pot ou en motte aura le privilège d'être replanté. Des sapins de plus en plus grands : 37% des Français choisissent des modèles de plus d'1m50. Ils sont deux fois plus nombreux qu'il y a 5 ans.


Et côté calendrier, ils s'y prennent toujours plus tôt: deux tiers des achats se font aujourd'hui avant le 15 décembre. Le prix moyen d'un sapin est aujourd'hui de 25 euros.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

JT WE 20H

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter