L’obésité coûte cher, mais la taxe sur la malbouffe aussi

L’obésité coûte cher, mais la taxe sur la malbouffe aussi

Cette nouvelle taxe n’est qu’à l’état de projet, mais elle fait déjà grincer des dents. Pour compenser les 20 milliards de dépenses de santé liées à l’obésité, le direction du Trésor étudie la possibilité de taxer les aliments selon leur apport calorique, ce qui pourrait augmenter les prix de 1 à 8 %.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Plus de 500.000 nouveaux cas déclarés dans le monde mardi, un record

"Vous avez un problème avec la République", vive altercation à l'Assemblée entre Blanquer et Mélenchon

Reconfinement : ce que l'on sait des pistes envisagées par l'exécutif

Les écoles et les collèges vont-ils rester ouverts en cas de reconfinement ?

REPLAY - Didier Raoult sur LCI : "Je ne suis pas Nostradamus"

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent