L’obésité coûte cher, mais la taxe sur la malbouffe aussi

DirectLCI
Cette nouvelle taxe n’est qu’à l’état de projet, mais elle fait déjà grincer des dents. Pour compenser les 20 milliards de dépenses de santé liées à l’obésité, le direction du Trésor étudie la possibilité de taxer les aliments selon leur apport calorique, ce qui pourrait augmenter les prix de 1 à 8 %.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter