La justice donne raison au groupe d’automobilistes qui signalait les radars sur Facebook

DirectLCI
Un groupe d'automobilistes de l'Aveyron qui indiquaient la position des radars mobiles sur Facebook a été relaxé par la Cour de cassation ce jeudi. La décision fait également acte de jurisprudence pour les autres groupes qui signalent les radars sur les réseaux sociaux.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter