Signaler les radars sur Facebook, c’est légal selon la Cour de cassation

DirectLCI
La question est cruciale. La politique de sécurité routière bâtie lentement depuis 20 ans est-elle remise en cause par une seule décision de la Cour de cassation ? Les hauts magistrats ont estimé que rien dans les textes n’interdisait à 12 internautes d’Aveyron d’indiquer l’emplacement des radars. Ce mouvement antiradar s’amplifie sur Facebook.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter