Les cimetières familiaux, témoins silencieux du passé protestant de la Drôme

DirectLCI
Ils reposent loin des regards et des cimetières communaux. Les cimetières familiaux sont reconnaissables par leur isolement, leur simplicité et l'inscription biblique sur les pierres tombales. Ces tombes, qui datent de l'époque où les protestants étaient persécutés par Louis XIV, seraient plus d'un millier dans le département.

Ce reportage est issu du journal télévisé de 13h du 27 octobre 2017 présenté par Jacques Legros sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 27/10/2017 des sujets sur l’actualité, des reportages en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter