Nice : qui sera l'héritier du mythique Negresco ?

DirectLCI
ENQUÊTE TÉLÉ - L’émission de TF1 "Sept à Huit" propose dimanche un reportage revenant sur l’incroyable feuilleton du Negresco, ce célèbre hôtel niçois dont la succession attise les convoitises.

Un héritage estimé à plus de 300 millions d’euros, une riche propriétaire de 93 ans affaiblie par la maladie, un entourage soupçonné de vouloir s’attribuer ses biens... Le feuilleton du Negresco, cet hôtel-musée à l’impressionnante collection d’œuvres d’art sur lequel un reportage de "Sept à Huit" revient dimanche 4 septembre, recèle tous les ingrédients d’un roman d’Agatha Christie.

Ce palace mythique de la Promenade des Anglais à Nice - des familles paniquées et un hôpital de fortune y avaient trouvé refuge après l’attentat du 14-Juillet - est en effet au centre d’une bataille judiciaire. Pour éviter toute spéculation, la propriétaire Jeanne Augier avait décidé en 2009 d’organiser sa succession et de léguer à sa mort ce cinq étoiles à un fonds de dotation, celui-ci-ci ayant en particulier pour but, outre la sauvegarde de l’hôtel acquis par son père en 1957, de défendre la cause animale. Mais l’affaiblissement de ses capacités intellectuelles par la maladie et les intrigues qui se sont jouées dans les couloirs feutrés du palace ont tout remis en cause.

Qui mettra la main sur l'hôtel ?

En mars dernier, un jeune homme devenu proche de Jeanne Augier, au point qu’elle l’avait nommé administrateur et conseiller culturel de l’hôtel, avait été mis en examen pour "abus de faiblesse" au préjudice de la nonagénaire. La justice le soupçonne d’avoir fait signer à la vieille dame des contrats de travail très avantageux pour lui. Certains l’accusent surtout d’avoir voulu faire main basse sur le magot du Negresco. "Jamais", se défend-il face aux caméras de TF1.

Hormis Jeanne Augier, placée sous tutelle en 2013, les principaux protagonistes de ce feuilleton prennent la parole dans le reportage, du curé Gil Fiorini, l’ami que la vieille dame avait chargé de co-administrer le fonds de dotation, à la cousine Madeleine Marie, seule héritière légale de Jeanne Augier qui tente avec son fils et son neveu de faire valoir ses droits.

Une question reste en suspens à la fin des 21 minutes d’enquête de "Sept à Huit" : à la mort de Jeanne Augier, qui héritera de sa fortune et dans quelles mains l’hôtel va-t-il tomber ? La nouvelle administratrice judiciaire du fonds de dotation redoute que l'établissement ne soit vendu à de riches investisseurs étrangers.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Sept à huit

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter