Olivier Mazerolle : "Emmanuel Macron est un tueur politique"

ÉDITO POLITIQUE. Après des mois de bourdonnements médiatiques et politiques, Emmanuel Macron a annoncé sa démission mardi 30 août. Pour notre éditorialiste, Olivier Mazerolle, il s'agit d'une stratégie savamment pensée de la part de l’ancien ministre de l’Économie pour contrer François Hollande à l'élection présidentielle 2017.

"J'ai eu l'occasion de dire au président de la République que je suis à cet égard convaincu que les Français lui rendront justice d'avoir fait face à des difficultés exceptionnelles et d'avoir pris ses responsabilités", a déclaré Emmanuel Macron lors d’un discours prononcé mardi 30 août où il a annoncé sa démission du gouvernement Valls


Pour notre éditorialiste, Olivier Mazerolle, cette phrase "clôt le chapitre Hollande" et le met dans une posture de "tueur politique". Ainsi, il devient officiellement un "adversaire implacable" pour François Hollande en vue de l’élection présidentielle 2017


La date de l’annonce a été par ailleurs savamment pensée par l’ancien ministre de l’Économie. "Mardi, c'est une journée importante pour François Hollande. Il prononçait son discours annuel de politique étrangère", explique Olivier Mazerolle, ajoutant que "la politique étrangère est essentiel pour François Hollande car il considère que c'est sur le terrain international qu'il a gagné ses galons de président de la République".  Exit donc le discours du chef de l'État. 


Tout savoir sur

Tout savoir sur

La démission de Macron

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter