Puy-de-Dôme : des boulangers poursuivis... pour avoir trop travaillé

DirectLCI
JT 13H - La CGT souhaite poursuivre 12 boulangeries car elles ont fait le choix d'ouvrir 7 jours sur 7. Et certains de ces artisans ne comprennent pas pourquoi : "C'est aberrant, explique l'un d'eux, nous on pense à travailler et il y a des personnes en France qui pensent à empêcher les personnes de travailler". Et la clientèle partage elle aussi cette incompréhension : "S'ils ont envie de travailler, il faut comme ils veulent, non ?".

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 13h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter