Recréer des sons perdus pour les garder dans la mémoire collective

Recréer des sons perdus pour les garder dans la mémoire collective

Nos journalistes sont partis à Lyon pour faire écouter, à l’aide d'un casque, des sons disparus depuis plusieurs dizaines années. Le bruit des touches d’une machine à écrire, le clic-clac d’un appareil photo argentique, le bruit du minitel ont tous un point commun, ils ont disparus de nos vies. Pour qu’ils ne tombent pas aux oubliettes, l’institut des sciences de l’Homme de Lyon a décidé de stocker ces sons disparus. Un moyen de les garder dans la mémoire collective.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tempête Aurore : 40.000 foyers encore privés d'électricité ce soir dans le nord du pays

Tempête Aurore : ce qui vous attend ce soir et cette nuit de la Bretagne à Paris

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

Tempête Aurore : une "mini-tornade" frappe une commune du Finistère et détruit une maison

SONDAGE EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : Le Pen, Zemmour et Bertrand toujours au coude-à-coude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.