REPLAY - LCI Grand format : "PMA, la nouvelle fracture ?"

REPLAY

PMA - Ce vendredi 4 octobre, l'émission LCI Grand format a donné la parole aux partisans et aux opposants à l'ouverture de la procréation médicalement assistée pour toutes, à deux jours d'une grande mobilisation contre le projet de loi.

Entre 2000 et 3000 Françaises se rendent à l'étranger chaque année pour des inséminations artificielles. Sans aides, sans réel accompagnement médical ou psychologique une fois rentrées, et pour un coût extrêmement élevé. Pour tenter de remédier à cette situation, le projet de loi bioéthique entend légaliser la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. 

L'émission LCI Grand Format de ce vendredi 4 octobre s'est intéressée aux avis sur la potentielle ouverture de la PMA aux couples de lesbiennes et aux femmes célibataires en France. Dans ce reportage de 18 minutes, nos journalistes sont allés à la rencontre des anti comme des pro-PMA pour les questionner sur ce délicat texte de loi bioéthique :  témoignent notamment un couple de femmes ayant eu recours à la PMA, les militants de la Manif pour tous ou encore deux députées LaREM divisées sur le sujet.

Lire aussi

Femmes militantes, pour et contre la PMA

Aurore a dû attendre un an pour être légalement la mère de sa petite fille. Sa femme, Marie-Clémence, a accouché d'une petite Charlie après avoir eu recours à la PMA en Espagne. Elles auraient pourtant préféré être suivies en France, et "le faire de la manière la plus sécurisée". Elles militent toutes deux pour l'ouverture de la PMA pour les couples de lesbiennes, qui permettrait simplement à l'Etat français "de s'adapter à une réalité". 

A l'opposé, Ludivine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, se scandalise qu'une loi envisage "de priver des enfants de pères". Entourée de son équipe de militants, elle appelle à la mobilisation ce dimanche 6 octobre à grand renfort de tracts, affiches et de posts sur les réseaux sociaux. Ils affirment vouloir "le bien-être de l'enfant, sans stigmatiser les couples homosexuels" mais espèrent également "rassembler autant que lors des manifestations contre le mariage pour tous". 

Lire aussi

Politiques, catholiques et enfants nés de PMA

Marie Tamarelle-Verhaeghe, députée LaREM de l'Eure et Laurence Vanceunebrock-Mialon, députée LaREM de l'Allier, illustrent la division au sein de la classe politique sur ce sujet clivant. Entre histoire personnelle et arguments politiques, ces deux collègues confrontent leur vision. Dans d'autres partis en revanche, comme chez Les Républicains, on appelle à une position unanime pour faire bloc à ce projet de loi.

L'émission s'intéresse ensuite au point de vue des catholiques, très présents dans le cercle de la Manif pour tous. Si certains pratiquants tractent à la sortie de la messe, les évêques demandent à leurs fidèles "de se prononcer en conscience", sans exercer de pressions.

Lire aussi

LCI donne enfin la parole aux principaux concernés, en recueillant les témoignages de trois jeunes gens nés de PMA. Si Maeva explique s'être sentie abandonnée par le corps médical et par l'Etat alors qu'elle était en quête de réponses sur son identité, Marion regrette surtout de ne pas connaître ses antécédents médicaux et aimerait avoir accès à plus d'informations concernant son géniteur. Clément, lui, s'est tourné vers les tests ADN récréatifs disponibles sur internet, pour retrouver des demi-frères et demi-sœurs et mettre en commun des données sur leur santé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter