#TCOPOUTPASCOP : "Le vide juridique, c'est pratique", les réfugiés climatiques expliqués par le youtuber Hugo du Tatou

DirectLCI
HUMOUR - Dans le onzième numéro de l'émission #COPCONNECTION sur la 22e conférence sur le climat de l'ONU au Maroc, la COP22, retrouvez le youtubeur Hugo du Tatou qui décrypte avec humour le phénomène des réfugiés climatiques.

La COP22 s'est ouverte lundi 7 novembre à Marrakech. Le but est de concrétiser les engagements pris par la communauté internationale lors de la COP 21 à Paris afin de lutter contre le réchauffement planétaire. L’occasion de revenir avec le youtubeur Hugo du Tatou sur un problème encore méconnu : les réfugiés climatiques.

En vidéo

Petit JT : les "réfugiés climatiques" menacés par la montée des eaux des océans

Les réfugiés climatiques sont déjà une réalité. En six ans, 184 millions de personnes ont été forcées de quitter leur domicile ou même leur pays à cause d'une catastrophe climatique.


Pourtant, ces réfugiés d'un genre nouveau sont confrontés à un problème : ils ne disposent d'aucune reconnaissance juridique. Leur nombre devrait exploser d'ici 2050. Les estimations tablent sur 250 millions de réfugiés climatiques supplémentaires dans les 35 ans à venir.

Lire aussi

En plus de la difficulté de définir un statut de réfugié climatique qui mettrait d'accord toutes les nations, le défi de la COP22 est de trouver une solution pour s'occuper d'eux.


L'accord de Paris, issu de la précédente conférence sur le climat de l'ONU, la COP21, fait mention de ces réfugiés climatiques, ce qui constitue déjà une première révolution. Pour la communauté internationale, l'objectif est désormais de dépasser la dimension symbolique pour organiser concrètement la prise en charge de ces populations en difficulté.

Lire aussi

En vidéo

#COP CONNECTION 11 : cuisine écolo au Kenya et réfugiés climatiques

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter