Grands Reportages du 12 septembre 2020 - Un été pas comme les autres... au Pays Basque

Grands Reportages du 12 septembre 2020 - Un été pas comme les autres... au Pays Basque

Un été pas comme les autres... au Pays Basque - Un reportage de Guillaume Barthelemy Images : Guillaume Barthelemy et Florian LacazeMontage : Alexandre BassoAgence de presse : Tony Comiti ProductionsL'été 2020 restera pour beaucoup un été particulier, celui des vacances de l’après confinement. Durant tout l’été, les Français ont tenté de retrouver une vie normale. Mais le virus est toujours présent. Les équipes de Grands reportages ont suivi les vacances de quatre familles en Bretagne, en Alsace, sur la Côte d’Azur et aujourd’hui au Pays Basque avec la famille Perron, ses quatre enfants et son camping-car, Maurice ! Après deux mois de confinement et des années de sacrifices financiers, Florent, Aurélie, les quatre enfants de cette famille recomposée et Pika, leur chien, vont réaliser leur rêve… prendre leurs vacances d’été en camping-car. Alors que la famille envisageait de partir dans les Balkans, le coronavirus les a contraint à rester en France et prendre la direction du Pays Basque. Et pour ce voyage inédit, la famille sera au grand complet pour la première fois de sa vie, sauf la première semaine. Aurélie, la maman, vient de créer une société d’ostéopathie animalière. Elle va donc devoir travailler en juillet pour sauver son entreprise. Elle ne rejoindra le reste de la famille qu’au mois d’août. Florent, le père, cuisinier de 38 ans au chômage, va donc devoir conduire son vieux camping-car de 22 ans jusqu’à Biarritz. Il va surtout devoir s’occuper seul de ses quatre enfants et particulièrement du petit dernier, âgé d’à peine 2 ans. Faire les courses, conduire le camping-car, trouver chaque soir un point de chute où dormir et bien sûr faire à manger à tout ce petit monde… Ce voyage s’annonce semé d’embûches et de rebondissements. A Grâne, dans la Drome, Florent va découvrir que la peur d’une contamination du virus et le respect de la distanciation sociale sera au menu de ses vacances. Arrivée à Anglet, au Pays basque, la famille va vivre la pire journée des ses vacances. Alors que la température avoisine les 40 degrés, Florent et ses enfants vont être confrontés au premier incendie de l’été qui va ravager 167 hectares de foret. Une fois réunie au grand complet, Florent va enfin pouvoir respirer, et tous vont découvrir l’art de vivre d’une région haute en couleur… le Pays basque. Ils visiteront l’un des plus beaux villages de France, celui de Saint-Jean-Pied-de-Port, puis une ferme typique où l’on produit le célèbre porc basque en AOP, le Kintoa, ou encore l’une des plus belles tables du pays à Ciboure. La famille compte bien repartir de cette région avec des cartes postales plein la tête. Un voyage qui restera gravé dans leur mémoire. Une aventure faite de pleurs et de grandes joies… dans l’une des régions les plus belles de France.    

Toute l'info sur

Grands Reportages

Un reportage de Guillaume Barthelemy Images : Guillaume Barthelemy et Florian LacazeMontage : Alexandre BassoAgence de presse : Tony Comiti ProductionsL'été 2020 restera pour beaucoup un été particulier, celui des vacances de l’après confinement. Durant tout l’été, les Français ont tenté de retrouver une vie normale. Mais le virus est toujours présent. Les équipes de Grands reportages ont suivi les vacances de quatre familles en Bretagne, en Alsace, sur la Côte d’Azur et aujourd’hui au Pays Basque avec la famille Perron, ses quatre enfants et son camping-car, Maurice ! Après deux mois de confinement et des années de sacrifices financiers, Florent, Aurélie, les quatre enfants de cette famille recomposée et Pika, leur chien, vont réaliser leur rêve… prendre leurs vacances d’été en camping-car. Alors que la famille envisageait de partir dans les Balkans, le coronavirus les a contraint à rester en France et prendre la direction du Pays Basque. Et pour ce voyage inédit, la famille sera au grand complet pour la première fois de sa vie, sauf la première semaine. Aurélie, la maman, vient de créer une société d’ostéopathie animalière. Elle va donc devoir travailler en juillet pour sauver son entreprise. Elle ne rejoindra le reste de la famille qu’au mois d’août. Florent, le père, cuisinier de 38 ans au chômage, va donc devoir conduire son vieux camping-car de 22 ans jusqu’à Biarritz. Il va surtout devoir s’occuper seul de ses quatre enfants et particulièrement du petit dernier, âgé d’à peine 2 ans. Faire les courses, conduire le camping-car, trouver chaque soir un point de chute où dormir et bien sûr faire à manger à tout ce petit monde… Ce voyage s’annonce semé d’embûches et de rebondissements.
A Grâne, dans la Drome, Florent va découvrir que la peur d’une contamination du virus et le respect de la distanciation sociale sera au menu de ses vacances.
Arrivée à Anglet, au Pays basque, la famille va vivre la pire journée des ses vacances. Alors que la température avoisine les 40 degrés, Florent et ses enfants vont être confrontés au premier incendie de l’été qui va ravager 167 hectares de foret.
Une fois réunie au grand complet, Florent va enfin pouvoir respirer, et tous vont découvrir l’art de vivre d’une région haute en couleur… le Pays basque. Ils visiteront l’un des plus beaux villages de France, celui de Saint-Jean-Pied-de-Port, puis une ferme typique où l’on produit le célèbre porc basque en AOP, le Kintoa, ou encore l’une des plus belles tables du pays à Ciboure. La famille compte bien repartir de cette région avec des cartes postales plein la tête.
Un voyage qui restera gravé dans leur mémoire. Une aventure faite de pleurs et de grandes joies… dans l’une des régions les plus belles de France.
 
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent