VIDÉO - Macron candidat : ce qui lui manque encore ? des soutiens et de l'argent

CANDIDAT - Prochaine étape pour Emmanuel Macron après sa déclaration de candidature : réunir des signatures de maires, mais aussi des soutiens et de l'argent pour faire campagne. Trois choses dont il dispose en quantité très limitée...

Le plus dur commence. L'ancien ministre de l'Économie Emmanuel Macron a officialisé sa candidature ce mercredi, à Bobigny. En plus de dévoiler son programme, qui reste en grande partie inconnu, le nouveau candidat doit désormais réunir les élements indispensables pour mener sa campagne à son terme : des soutiens, et de l'argent.

Lire aussi

S'il dispose déjà de quelques compagnons de poids - notamment le maire de Lyon Gérard Collomb -, il a face à lui la grande majorité des figures du parti socialiste, en plus des personnalité de la gauche radicale et des candidats à la primaire de droite. Autant de rivaux à qui il pourrait ravir quelques votes. Voire quelques signatures de maires.


 Car pour pouvoir marcher jusqu'au bout du chemin, il lui en faut, comme à tous les autres candidats à la présidentielle, 500. Mais, plus que tout, Emmanuel Macron aura besoin d'argent. En mai dernier, il avait déjà lancé un appel aux dons qui s'était révélé fructueux.

Qualifié pour l'instant de 3e homme de la présidentielle, au vu des enquêtes d'opinion qui le classent derrière Marine Le Pen et le candidat issu de la primaire de droite, Emmanuel Macron dispose d'une fenêtre très étroite pour entrer à l'Élysée. En cas d'échec, deux pistes pourraient s'offrir à lui : se présenter aux législatives, par exemple à Marseille, ou tenter d'incarner l'opposition à un nouveau pouvoir... de droite.

En vidéo

Marseille ? L'opposition ? Que ferait Macron s'il perdait ?

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Emmanuel Macron dans la course à l'Elysée

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter