Yannick Jadot, invité politique de Christophe Jakubyszyn du 9 octobre

DirectLCI
Retrouvez sur LCI.fr le replay de L'Invité Politique du 9 octobre 2018

Les déclarations à retenir de l'interview de Yannick Jadot :


- A propos de l'affaire dite des bébés nés sans bras :


"C'est un scandale sanitaire et c'est un scandale d'État quand on ne veut pas savoir, quand on ne veut pas voir".


"Beaucoup d'hypothèses ont été évacuées. Ce n'est pas génétique, ce n'est pas viral, donc c'est forcément environnemental".


"Et le faisceau de présomptions qui réunit malheureusement toutes ces familles, c'est l'exposition potentielle à des pesticides".


"Ce qui est minable, c'est qu'on laisse les familles avec leur culpabilité, les mamans dans l'ignorance, alors que ce sont évidemment des causes environnementales".


"En France, on n'aime pas l'épidémiologie, cette idée d'aller évaluer les facteurs qui génèrent des maladies et dans ce cas précis, des malformations".


"On casse le thermomètre, on ne veut pas savoir. Le nombre de cas de maladies qui se développent à côté des incinérateurs, de décharges publiques, de pesticides et on ne veut pas lancer d'études".


- Sur la pollution au fuel au large du Cap Corse : 


"Il aime bien les hélicoptères, François de Rugy... Là, la trouille, c'est que si l'on désencastre les navires, on créée un énorme trou dans lequel les carburants se déverseraient dans la mer".


"Vous avez sur cette zone 12.000 bateaux par an, 30% du transport maritime mondial, c'est dans la Méditerranée. Nous sommes dans une zone extrêmement fragile".


- A propos du rapport alarmant du Giec sur le réchauffement climatique :


"Si on ne fait rien, si on continue comme aujourd'hui, avec aussi peu d'efforts, c'est vers 3/4° au niveau de la planète et donc 6/7/8° dans nos régions européennes".

Yannick Jadot, député européen, était l'invité de Christophe Jakubyszyn ce mardi 9 octobre.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

L'invité Politique

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter